Les équipements à unicité de passage

Ces équipements sont destinés au contrôle d’accès et ont tous en commun le fait de n’autoriser le passage qu’à un visiteur à la fois. Ils complètent efficacement les systèmes de contrôles d’accès existants en régulant le flux de passage des usagers. Il existe sur le marché différents types d’équipements à unicité de passage, appelés également « obstacles piétons ». Intéressons nous aux trois équipements les plus fréquemment utilisés.

Les portillons d’accès

Ces équipements agissent comme une barrière dont le rôle est de contrôler l’accès à des lieux tels que des bureaux, des locaux d’entreprise, des halls d’entrée etc. Les portillons d’accès permettent par exemple d’autoriser l’entrée dans un sens uniquement. Ils peuvent aussi rendre possible le passage qu’un à certain type de personnes, munies d’un badge par exemple renforçant ainsi la sécurité des locaux professionnels. Les portillons d’accès permettent également de compter le nombre de personnes qui pénètrent dans les locaux.

Certains types de portillons sont spécialement conçus pour les points de vente. Dans ce cas, les portillons points de vente servent à contrôler le flux des passages et orientent les clients. Ils sont pensés de sorte à permettre le passage de chariots dans les supermarchés ou de fauteuils roulants pour les personnes handicapées. Ces portillons peuvent être motorisés ou mécaniques et être dotés de systèmes d’alarmes pour lutter contre le vol.

 

Les tourniquets

Il s’agit d’équipements qui non seulement servent de contrôle d’accès mais qui aussi conditionnent le passage, le régulent ou l’empêchent dans certains cas. Il en existe des versions mobiles. Les tourniquets sont utilisés pour sécuriser l’accès à des lieux tels que des stades, des sièges sociaux, des parkings, des lieux publics nécessitant une régulation des passages dans le but d’optimiser la sécurité des visiteurs.
On trouve sur le marché différents types de tourniquets :

  • Les tourniquets « pleine taille » dont la hauteur est égale à une hauteur d’homme.
  • Les tourniquets mi-hauteur : plus petits, ils s’adaptent harmonieusement à l’environnement dans lequel ils sont installés.

Les constructeurs proposent des tourniquets solides, souvent design, s’intégrant discrètement aux locaux. Les tourniquets peuvent se munir de capteurs de détection ou de lecteurs de badges par exemple afin d’optimiser la sécurité d’accès.

 

Les tripodes

On trouve ces systèmes de contrôle d’accès dans les halls des administrations, des bureaux, des sièges sociaux, des banques. Les tripodes s’apparentent à des tourniquets mais leur aspect est souvent plus moderne. Ils régulent efficacement les flux de visiteurs, relayant avec fiabilité le personnel d’accueil. Ce dernier peut par exemple actionner à distance le tripode.